COMPTE RENDU DES BALADES DE 2020







Compte-rendu de la Balade par les petites routes vers l'histoire 

Au départ de Durbuy, Bernard nous attend pour nous conduire vers l'Histoire par des routes bien à lui. 
Dîner bien chaud (très très chaud) avec une pierrade individuelle servie à table, après un très bon dessert départ pour notre visite vers l'Histoire. Le War Muséum de Bastogne nous raconte par des photos, documents, véhicules militaires nous voilà plongés dans cette ambiance particulière, la bataille des Ardennes. 
Pour nous remettre de nos émotions quoi de mieux qu'un bon verre, il nous sera servi à St Hubert. Quelle belle journée ensoleillée.
Encore merci Bernard.
 
Daniel.
 
 



















































 



Balade Musée du train


C’est sur ses terres que Brigitte HAVAUX nous a organisé un dimanche bien plaisant.
Elle nous accueille à l’entrée de la gare de Schaerbeek, au Musée du Train.
Les participants se remplissent les yeux des merveilles mécaniques.
Du sifflet du chef de gare à la plus majestueuse des locomotives, tout ce qui à trait au train s’y trouve.
Le musée est en ce moment enrichi d’une exposition des œuvres de Paul DELVAUX, peintre passionné par le chemin de fer.
Tout y est magnifique et didactique.
On se partage les souvenirs d’enfance, entendant ci et là « ça ne nous rajeunit pas ».
On ne voit pas le temps passer, il est déjà midi.
Le repas est pris au restaurant du musée.
Nous quittons sous la pluie, Brigitte conduit une
partie du groupe vers l’Atomium.
Les photos vont bon train.
On poursuit vers Vilvoorde au Domaine des Trois Fontaines l'un des plus anciens parcs paysagers de la Belgique pour le verre de l’amitié.
Magnifique journée organisée par Brigitte.
.
Michel



















































































































































































Balade « dans l’intimité d’un prince »

Une balade aussi courte qu’une Fortwo.
Le road-book en image et en couleur, ne comportait que deux cases pour 6.3 km.
En démarrant à 11h45 nous sommes arrivés à 12h.
Tout cela pour finir en bateau.
Le restaurant « BELRIVE » est une péniche sur la Meuse Namuroise.
Le repas est à la hauteur de la réputation de l’établissement, puis une seconde balade… à pied le long de la Sambre du 1.1 km vers le Musée, but de la visite.
Feu, le Prince Alexandre, fils de Léopold III, décédé il y a 10 ans, y est à l’honneur.
Nous avons découvert ce personnage assez peu connu.
L’Hôtel de Groesbeeck de Croix est une superbe demeure avec un jardin magnifique dans le « vieux Namur ».
Le sérieux de la visite n’a pas limité la bonne humeur des participants.
Une petite balade, encore à pied, nous a conduits vers le « DELTA » (anciennement la «Maison de la Culture ») fraîchement renouvelé pour le verre de l’amitié.
Une balade originale, une visite originale, c’est là tout l’art du Président.
Merci Daniel


                                                                                              Michel











































































Visite du musée AUTOWORLD

Salut les Copains, nous rentrons de Londres ! Enfin, à peu près…. On vous explique.



Ce dimanche 19 janvier, Daniel Mohr (après le centenaire Citroën très réussi) invite notre Club ainsi que le Club Smart Fan Fun à la visite de l’expo temporaire   SO BRITISH qui ressuscite l’automobile britannique des années 1950 à 1970.



Rendez-vous est pris à l’aire autoroutière d’Aische-en-Refail pour une petite étape avec road book efficace afin de rejoindre le Musée Autoworld.



Chut ! Là nous attend avec impatience une belle anglaise connue de nous tous et trônant parmi une soixantaine de superbes véhicules ! Nous y reviendrons par la suite. Dans un décor exceptionnel, toutes ces voitures anciennes revivent leur charme d’antan dans l’atmosphère si particulière des jolies rues commerçantes aux belles vitrines de Londres; une sorte de diaporama grandeur nature.



Mais commençons par le rez de chaussée où Aston Martin, Bentley, Jaguar, Land Rover, Lotus,  McLaren, Mini et Rolls Royce donnent un aperçu de leurs derniers modèles.



Des anciens bolides de course sont présentés devant des stands de circuits sur photos géantes avec de jolies filles en tenue d’époque: Jaguar Type D, Type E low drag, Lola T40, Bentley Speed 8, accompagnées de quelques miniatures.



Nous avons beaucoup apprécié la mise en évidence d’un coupé  MGB Jacques Coune, carrossier bruxellois ayant utilisé entre autres des pièces de Renault et de Simca, avec sa ligne de toit parfaitement galbée et sa partie arrière tronquée à la manière des Ferrari et Aston Martin.



Il est déjà midi, l’heure idéale pour un excellent repas servi au resto « Carpe Diem », à quelques enjambées du musée ! Là, les bavardages vont bon train; on parle moteurs, balades….on refait le monde; c’est un beau dimanche entre copains. C’est cela aussi qu’il faudrait davantage encourager, car ne dit-on pas : « Plus on est de fous, plus on rit » ?  Alors, dès la prochaine sortie au programme, accompagnez nous en nombre !



 Après la « retraversée » digestive du parc, nous nous replongeons Outre-Manche.



A l’étage, tous les ingrédients sont là pour nous immerger dans la capitale du Royaume Uni: Piccadilly Circus, les belles devantures de magasins, les jolies maisons décorées de fleurs, un comptoir de pub, d’anciennes cabines téléphoniques, des passages piétonniers « Look Right », l’ « Underground », la photo de la Reine….



Et au milieu de tout cela, on découvre d’éblouissantes voitures populaires et mythiques (prêtées gracieusement par des musées européens, des collectionneurs privés ou par des particuliers heureux de présenter leur voiture) telles les Austin, Morris, Mini, Triumph, Rover, Ford Anglia (apparaissant dans le premier film d’Harry Potter et fabriquée près de Londres en 1961) …… qui ravivent nos souvenirs de jeunesse ou nous rappellent les petits trésors personnels blottis dans nos garages.



Et parmi toutes ces merveilles, la superbe Rover P4 100, propriété de Georges et Anne-Marie, fait très bonne impression !



Le cabriolet Triumph Roadster dévoile sa particularité, avec ses strapontins dans le coffre. Toutes ces beautés sont admirées pour leur habitacle tendu de cuir et paré de boiserie du plus bel effet.



Des motos de légende: Brough Superior, Norton, Royal Enfield, Triumph, Velocette, Vincent… ont aussi leur place dans l’expo, prêtes pour découvrir la belle campagne anglaise.



Après la seconde guerre mondiale, l’industrie automobile  britannique s’est orientée  vers le marché américain avec des roadsters comme la MG, la Daimler, l’AC ou la Morgan. Dans cette mise en scène d’un Londres reconstitué, les curieux observent aussi des autos fabriquées par de petits artisans britanniques: Jensen, Bristol, Marcos ou Jowett.



Les « Supercars » sont installées dans une galerie écrin et brillent sous les feux des projecteurs: une McLaren F1 de 1992 et sa descendante, la Senna, puis une Jaguar XJ 220 de 1993, une Jaguar F-Type Project 7 et une Bentley Continental GT3R .



Sans devoir traverser la  Manche, nous avons fait une très belle escapade « British ».



Merci à Daniel pour son organisation.





Jean-Marie et Arlette